Catégories
Uncategorized

Intervention scolaire au collège 2 de Kaweni

P1100617

Mardi 24 mars, l’association Oulanga Na Nyamba est intervenue au sein de la classe de 6ème du collège de Kaweni 2. Au programme, une séance de 2 heures complète au cours de laquelle les éléments suivants ont été abordés:

  • Présentation de l’association
  • Visionnage du petit film sur « la laborieuse vie de la tortue verte »
  • Biologie des tortues marines
  • Présentation du cycle de vie des tortues marines
  • Les différentes étapes de la ponte d’une tortue marine
  • Les menaces qui pèsent sur les tortues marines et les moyens de les protéger
  • Comment approcher une tortue marine
  • Séance de questions / réponses
  • Quizz
  • Jeu de rôle : la tortue et le braconnier

Une intervention active qui se terminera par une sortie sur le terrain, plage de Moya afin de mettre en pratique les connaissances apprises lors de cette intervention.

Catégories
Uncategorized

Coup de propre dans la vasière des Badamiers

« Plus de 17 tonnes de déchets ont été ramassés en une journée »

P1100417

Samedi 14 mars, l’association Oulanga Na Nyamba a mené, aux côté des agents de la mairie de Labattoir Dzaoudzi et du Conseil Général, une action de ramassage des déchets dans la vasière des Badamiers.

Équipés de gants, de masques et de sacs poubelles transparents, les participants ont ramassé et trié pas moins de 17 tonnes de déchets. La palme revient aux canettes et aux bouteilles plastiques, qui ont remplis à eux seuls plus de la moitié des sacs.

Il va sans dire, l’état de la vasière est consternant : des déchets accumulés, enfouis sous plusieurs couches de vase, des eaux usées d’une couleur douteuse qui se déversent en permanence… Pourtant, les jeunes générations s’impliquent : plusieurs dizaines d’enfants sont venus en renfort, une occasion pour eux de prendre conscience de l’ampleur du problème.

Catégories
Uncategorized

Une tortue verte tuée par une hélice de bateau

Mercredi 18 mars 2015, une tortue verte juvénile a été retrouvée morte sur la plage de m’ro gnombéni sur Petite-Terre. Après observation, la tortue présente des blessures fraîches témoignant de l’impact d’une hélice de bateau sur la carapace. Elle possède également d’autres blessures cicatrisées démontrant d’anciens passages d’hélices.

Merci de rester attentifs quand vous naviguez sur le lagon, et pensez à réduire votre vitesse dans les zones d’alimentation des tortues.

Il est essentiel de prévenir le REMMAT dès la découverte d’une tortue en détresse afin de pouvoir intervenir au plus vite et d’augmenter les chances de survie de la tortue.

PENSEZ A APPELER LE REMMAT : 06 39 69 41 41
Catégories
Uncategorized

Nouveau cas d’échouage sur Moya 2

Samedi 14 mars 2015, sur la plage de Moya 2, une tortue verte adulte en détresse fut découverte par un randonneur devant la mangrove. Suite à l’alerte du REMMAT, les membres de l’association Oulanga Na Nyamba et du Conseil Général se sont rendus sur le site pour constater une tentative de braconnage.

La tortue a été retrouvée avec la nageoire postérieure droite coupée nette et les flancs antérieurs attaqués par des chiens errants. La tortue ne pu être sauvée et a succombé à ses blessures. Même si on ne peut pas affirmer avec certitude que le braconnage a eu lieu sur la plage même, il s’agit maintenant du troisième cas de tortue braconnée retrouvée sur moya 2 depuis quelques mois alors que le site est censé être surveillé par les agents du Conseil Général en permanence.

Rappelons que sur l’année 2014, le REMMAT a recensé 262 cas de braconnages de tortues marines sur l’ensemble du territoire de Mayotte.

Il est essentiel de prévenir le REMMAT dès la découverte d’une tortue en détresse afin de pouvoir intervenir au plus vite et d’augmenter les chances de survie de la tortue.

PENSEZ A APPELER LE REMMAT : 06 39 69 41 41.
Catégories
Uncategorized

Le braconnage continue de sévir à Mayotte

charifou

« 78 carapaces de tortues marines récoltées sur la plage de Charifou »

Le REMMAT organise ponctuellement le ramassage de carapaces sur les plages les plus touchées par le braconnage. Le 24 février dernier, l’opération conduite sur les plages de Charifou, dans la commune de Kani-Kéli, a permis de collecter 78 carapaces entières ainsi que d’autres ossements de tortues marines.

Les trois sites principaux de braconnage sont situés au sud de l’île (Kani-Kéli / Bandrélé) avec 137 cas de braconnage recensés, au nord (Mtsamboro / Acoua) avec 56 cas et sur Petite-Terre (Dzaoudzi-Labattoir / Pamandzi) avec 28 cas.

Les consommateurs de cette viande s’exposent non seulement à des risques juridiques, mais aussi à des risques sanitaires : il y a quelques semaines encore, 4 personnes sont décédées à Madagascar des suites d’une intoxication liée à la consommation de viande de tortue.

Catégories
Uncategorized

Un braconnier surpris en flagrant délit : les sanctions tombent

article braconnage
Sur l’année 2014,  le REMMAT a recensé 262 cas de braconnages de tortues marines sur l’ensemble du territoire de Mayotte, ce qui correspond à 83% des cas de tortues mortes ou en détresse signalés en 2014.

Jeudi dernier, les agents du Conseil général et du Parc naturel marin de Mayotte étaient dans la commune d’Acoua pour le suivi des pontes des tortues marines dans le cadre de l’observatoire des tortues marines, programme du Conseil général.

Constatant un flagrant délit de braconnage, un agent du Parc naturel marin a déclenché l’alerte auprès de la Brigade nature. Ses agents,  inspecteurs de l’environnement, ont ainsi pu procéder à l’interpellation du braconnier en possession de huit sacs contenant la viande de tortues fraîchement braconnées.

Le Parquet a demandé une comparution immédiate du braconnier qui a été condamné à 12 mois de prison dont 3 mois avec sursis, une amende de 300 euros et 3 ans de suivi par un juge d’application des peines.

Catégories
Uncategorized

Nouveau cas de pêche accidentelle : Camille

L’association Oulanga compte un nouveau membre.

Depuis mardi soir, les locaux de l’association Oulanga na Nyamba accueillent Camille, une tortue imbriquée secourue près du port de Dzaoudzi, après avoir mordu à la ligne d’un pêcheur. La femelle de 21kg a été emmenée chez un vétérinaire dès le lendemain, afin de retirer l’hameçon coincé dans son bec, et de s’assurer de l’absence d’autres lignes dans son organisme.

Après lui avoir administré les soins nécessaires, Camille est retournée se reposer dans les locaux de l’association pour une période de convalescence d’une à deux semaines. Elle profite d’un grand bassin, et les volontaires de l’association et les membres du REMMAT veuillent au grain.

Lorsqu’elle aura retrouvé toutes ses forces, elle sera relâchée près du port de Dzaoudzi : le grand public sera convié à l’événement, dont la date sera communiquée ultérieurement.

Catégories
Uncategorized

Grand nettoyage de la vasière des badamiers

Baromètre-des-déchets-La-mangrove-de-Mtsapéré-nest-plus-quune-immense-décharge

Il était temps: samedi 14 mars à 9h, l’association Oulanga Na Nyamba coordonnera une grande journée de ramassage des déchets, aux côté de la commune de Dzaoudzi-Labattoir, de quelques membres de Conservatoire du littoral et du Conseil Général et d’autres associations.
A vos déchets !

L’événement est ouvert à tous, petits et grands : des gants, masques et sacs poubelles seront distribués, et les équipes de ramassage constituées pourront concourir pour le titre de la plus grosse montagne de déchets collectée… Le tout dans la bonne humeur !

Une action pour « marquer le coup »

La vasière des Badamiers abrite une faune et une flore remarquable, et constitue notamment un site d’alimentation pour les tortues marines, régulièrement observées. La pollution des eaux de la vasière a atteint un niveau critique, altérant les écosystèmes en présence. Il est temps d’agir : sensibiliser la population à trier et jeter ses déchets à la poubelle, mais aussi les grands distributeurs à mettre en place des consignes pour récupérer bouteilles en verre, canettes et bouteilles en plastique.

Aidez-nous en venant participer et en partageant cette information!!