Le braconnage continue de sévir à Mayotte

charifou

« 78 carapaces de tortues marines récoltées sur la plage de Charifou »

Le REMMAT organise ponctuellement le ramassage de carapaces sur les plages les plus touchées par le braconnage. Le 24 février dernier, l’opération conduite sur les plages de Charifou, dans la commune de Kani-Kéli, a permis de collecter 78 carapaces entières ainsi que d’autres ossements de tortues marines.

Les trois sites principaux de braconnage sont situés au sud de l’île (Kani-Kéli / Bandrélé) avec 137 cas de braconnage recensés, au nord (Mtsamboro / Acoua) avec 56 cas et sur Petite-Terre (Dzaoudzi-Labattoir / Pamandzi) avec 28 cas.

Les consommateurs de cette viande s’exposent non seulement à des risques juridiques, mais aussi à des risques sanitaires : il y a quelques semaines encore, 4 personnes sont décédées à Madagascar des suites d’une intoxication liée à la consommation de viande de tortue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s