Communauté de Communes de Petite Terre

comcom

La communauté de communes de Petite Terre comprend les communes de Labattoir, Dzaoudzi et Pamandzi. Petite Terre est une île volcanique de 11 km2. Le lac Dzani est une des traces restantes d’une ancienne activité volcanique de l’île. Les trois communes se partagent la petite superficie de l’île et en font un territoire extrêmement peuple avec plus de 1000 habitants au km2. Elles comprennent de nombreuses écoles (9 écoles primaires et un collège) et maternelles (5) dont les classes sont pleines chaque année.
À cheval entre les communes de Pamandzi et Labattoir, on retrouve le quartier La Vigie. Ce quartier est classé prioritaire en raison de la proportion de personnes sans emploi, de personnes non diplômées dans les plus de 15 ans, des logements sans eau courante ni électricité et des logements jugés « de fortune ». La Communauté de Communes a donc jugé important de chercher des moyens pour permettre à ce quartier de se libérer de ce classement et de l’aider à se développer. C’est ainsi qu’elle a tissé des liens avec Oulanga Na Nyamba.

Dans le cadre du projet Vigie mis en place depuis quelques années, Oulanga Na Nyamba s’engage auprès de la Communauté de Communes de Petite Terre à passer un certain nombre d’heures auprès des enfants des différentes écoles des communes de Petite Terre. Ainsi, plus de 110 heures ont été réalisées sur les temps scolaire, périscolaire et libre afin d’occuper les enfants en leur proposant des jeux, de les sensibiliser à l’importance de l’environnement et plus particulièrement des tortues marines et leur habitat.
Les animateurs de l’association interviennent en classe, et à l’aide d’un diaporama, d’une maquette de tortue – qui fascine toujours petits et grands – ainsi que leur humour et bonne humeur font comprendre aux jeunes pourquoi il est si important de protéger les tortues marines et leur habitat.
Lors des temps périscolaires dans les écoles, l’association passe une heure et demie avec les enfants qui ne rentrent pas chez eux et les interpelle autour de la question des tortues marines et leur habitat ainsi que l’environnement en règle générale grâce à des jeux pédagogiques. Ces jeux ont été crées par l’association elle-même.
Enfin, Oulanga Na Nyamba travaille avec le personnel de la bibliothèque pour animer un ou deux jours par semaine. Toujours avec des jeux pédagogiques que choisissent les enfants selon leur envie du moment, ils apprennent en s’amusant.

Publicités